Sélectionner une page

J’aimerais noter ici quelques moments de ce dernier week-end de novembre. Oh rien de bien fancy, juste des petits moments agréables, des choses dont je veux me souvenir, avec le sourire toujours. Des moments qui m’ont particulièrement marquée, inspirée, qui m’ont permis de mieux préparer la semaine à venir ou de souffler, tout simplement.

Toiletter les petits poilus

Ce week-end, j’ai procédé au toilettage de mes deux chiens, sur la table sur salon. C’est un moment privilégié avec eux que j’apprécie tout particulièrement, même si je ne suis pas certaine que les poilus en diraient autant. Vous avez-vu le regard de Mozart ? Au départ, je ne pensais que faire le toilettage de Figaro, mon Yorkshire, car il ressemblait vraiment plus à un petit ours qu’à un chien et je voulais qu’il soit prêt, élégant et propre pour cette fin d’année. Puis, finalement, j’ai aussi fait la toilette de Mozart, mon teckel, car je lui trouvais du coup le poil beaucoup trop long en comparaison. Si je pratique le toilettage de Fig depuis des années, je suis habituée à ses épis et à comment procéder, en revanche c’était une première pour Momo. Le pauvre, je lui ai coupé la moustache un peu trop court. J’ai bien rigolé en essayant de rattraper le coup. J’ai encore beaucoup à apprendre pour toiletter ce petit filou, mais pour un début, il est plutôt mignon (mais je ne suis probablement pas objective pour le coup). Heureusement, ça repousse !

Toilettage toutous - Le calepin de Céline

Profiter de mes proches

Ce week-end, j’ai aussi et surtout profité de la douceur d’un dimanche en famille. Nous avons dégusté une véritable soupe à la Goulasch cuisinée avec amour par ma maman, nous avons aussi savouré de délicieux biscuits chocolat noisette qui ouvrent le bal de la gourmandise pour les semaines à venir. Nous sommes ensuite allés nous promener dans le village de mes parents, et j’ai pris le temps d’admirer les premières décorations sur les façades, et surtout d’observer les premiers flocons de neige de la saison. Ce fut l’occasion de mettre mon nouveau bonnet tout doux et tout chaud, et ça m’a bien fait plaisir.

Gourmandises - Le calepin de Céline

Changer la garde robe des poilus

Ce week-end j’ai aussi ressorti toutes leurs affaires d’hiver, petits paletots et autres pulls bien chauds, et j’ai fait un peu de tri pour voir ce que l’on garde cette saison ou que l’on donnera. Je ne suis pas une grande fana des vêtements fantasques et autres étrangetés dont on affuble nos petits compagnons pour la « mode ». Je suis plutôt du côté pragmatique de la chose. Lorsqu’ils ont le poil court du toilettage récent, à cette période j’ai parfois des scrupules quand on va en promenade et qu’il fait (très) frais. J’ai ainsi investi quelques euros dans des vêtements de qualité, et ils ont chacun une petite panoplie de l’hiver, des petites vestes et couvertures en pilou bien épaisses pour les protéger des courants d’air et coups de froid.

Chiens - Le calepin de Céline

Décorer le sapin de Noël

Enfin, j’ai aussi pris le temps ce week-end de décorer mon sapin de Noël après l’avoir commandé sur l’Internet. Cette année, c’est une première, j’ai opté pour un sapin artificiel et donc réutilisable. Les années précédentes, j’investissais dans de vrais sapins, des sapins d’élevage. Ils étaient tous très beaux mais j’avais toujours un peu de vague à l’âme à l’idée de participer à toute cette industrie. Alors cette année j’ai décidé de faire un tout petit peu différemment. J’ai beaucoup hésité quant à mon choix, d’une part pour le type de sapin, d’autre part quant à la taille, à l’aspect général, etc. N’ayant pas des hauteurs sous plafond extravagantes, j’ai finalement opté pour un épicéa « naturel » d’1m80, d’une valeur de 90 euros environ.

Sapin de Noël - Le calepin de Céline

C’était un beau week-end, fait de petites choses toutes simples, mais qui sont pour moi les meilleures. Des petits bouts de vie qui se savourent et se notent, pour toujours se rappeler à quel point la vie peut-être agréable, et belle, tout simplement. Et vous, qu’avez-vous fait ce week-end ?