Bullet journal : setup du mois de juillet 2019

Complètement happée dernièrement par le temps et les obligations, je n’ai pas eu la chance de rédiger et publier autant d’articles que j’aurais aimé. Du coup, sans transition, après l’article précédent consacré au setup de juin de mon bujo (dispo ici), je vous présente aujourd’hui celui de juillet.

 

Même agencement, thème différent

 

Pour le mois de juillet, en ce qui concerne l’agencement, je n’ai absolument rien changé par rapport au précédent setup. Ainsi, je commence avec la page indiquant le mois, sans toutefois placer le mini calendrier. Ensuite, je continue avec la double page de calendrier vertical, puis la double page d’habitudes et d’humeurs, le calendrier des événements, les semaines et, enfin, la page de récapitulatif. Rien de nouveau donc à ce niveau là, en revanche, le thème change, et, cette fois-ci, j’opte pour les océans et leurs jolis habitants : tortues, poissons, crabes, poulpes, plantes aquatiques, baleines, etc.

 

J’ai dessiné plus que pour le mois de juin, et, en fait, cela me laisse quelque peu perplexe : j’ai adoré faire des pages plus élaborées, prendre le temps de dessiner m’a fait du bien, ça m’a apaisé et c’était une activité de fin de journée très agréable. Mais ces pages plus “travaillées” m’ont aussi pris plus de temps que d’habitude, or pour moi un bullet journal doit supposément ne pas trop en faire perdre. Je suis un peu partagée, car j’ai aimé créer le setup, et en même temps cela m’a “desservi”. Du coup, je ne sais pas trop si je ferai aussi “chargé” pour le mois prochain.

 

Le setup du mois

 

Comme je le disais plus haut, j’ai donc opté pour un thème marin, et je dois avouer que je me suis bien amusée à le mettre en place. Dans la même lignée que pour le précédent mois, les illustrations et doodles se veulent très simples et sans grande prétention. J’ai beaucoup insisté sur les crabes, poissons et tortues, mais j’ai également tenté la baleine et les créatures à pics ou à tentacules. Si la baleine que j’ai dessiné n’a pas su entièrement me convaincre, je dois avouer que j’adore mes petites tortues, et plus particulièrement celle de la page des humeurs : j’ai adoré dessiner cette double page, c’était fun et je n’ai pas vu le temps passer.

 

En ce qui concerne le matériel, exit les crayons de couleurs, j’ai opté pour la peinture. J’avais envie de tester, de m’amuser, et d’apprendre aussi. Un peu frileuse, je me suis d’abord dit que je pouvais faire un mix, mais près avoir colorié la dernière page (celle du récap du mois) avec les Polychromos, je me suis rendue compte que, même si je les adore, je voulais finalement autre chose pour les autres pages. En fouillant dans mes tiroirs, j’avais le choix entre gouache, acrylique ou aquarelle. J’ai opté pour l’aquarelle, et j’ai utilisé le matériel suivant :

 

– petite boîte de 12 godets Winsor et Newton, disponible par ex. ici ;

 

– ensemble de 24 tubes de peinture Zenacolor, disponible par ex. ici ;

 

– 3 pinceaux à réserve d’eau Pentel, disponibles par ex. ici.

 

Je n’ai pas acheté ces produits spécialement pour le setup de juillet, je les avais acquis dans le cadre de ma formation en graphic design, je les avais donc déjà un peu testés à plusieurs reprises. Je ne suis pas une pro du traditionnel, encore moins de l’aquarelle, je ne pourrais donc assurer que ce matériel est mieux qu’un autre. A titre personnel, je n’ai pas éprouvé de frustration, de gêne ou d’embêtement particuliers en les utilisant.

 

En conclusion de ce setup de juillet

 

En revanche, ce que je note, c’est que mon choix de faire de l’aquarelle sur des grands aplats n’était peut-être pas des plus judicieux. Bien que de très bonne qualité, les pages de mon bullet journal ne sont pas faites pour l’aquarelle. Si elles ne se sont pas cassées, déchirées ou qu’il n’y a pas eu de bouloches, elles ont par contre gondolé (malgré les pinces à clip) au contact d’un excédent d’eau. Ça ne me dérange pas, je crois même que j’aime bien l’effet un peu vieillot qui en ressort. Si à l’avenir je réutilise l’aquarelle, je veillerai simplement à l’appliquer sur des plus petites zones.

 

Du reste, j’ai bien aimé faire de l’aquarelle, une technique pour laquelle je suis débutante. Je pense avoir appris un peu en ce qui concerne l’application et j’ai revu un peu mes bases en théorie des couleurs (avec laquelle j’ai parfois un peu de mal). En ce qui concerne mon appréciation générale, je dois dire que j’aime beaucoup ce setup, je le trouve mignon, mais je ne suis pas sûre que je “chargerai” autant en août. Peut-être essaierai-je quelque chose de différent, de plus minimaliste et épuré. Après tout, pouvoir se réinventer au fil des pages, c’est après tout l’un des avantages du bullet journal, n’est-ce pas ?

 

J’espère que ce setup vous plait, et si vous avez un bullet journal, n’hésitez pas à partager en commentaire vos impressions et votre choix de thème, je vous lis comme toujours avec grand plaisir. 🙂

 

 

 

* Les liens de cet article ne sont pas sponsorisés.

2
Poster un commentaire / Leave a comment

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Annawenn
Invité

Bonjour,
J’aime beaucoup, c’est agréable et très travaillé. L’art n’est, à mon avis, jamais une “perte” de temps mais simplement du temps pour soi. C’est aussi le but du bullet journal.
Très beau partage, merci.